Vos questions sont entre de bonnes mains

Droit de passage

Partager
Envoyer par email

Il peut exister des servitudes de droit de passage sur votre terrain, même sans que vous en ayez connaissance. Afin d'éviter d'éventuels conflits de voisinage, voici les principales dispositions à connaître sur le droit de passage.

Trouver un avocat pour vos démarches

Droit de passage : définition et conditions d'usage de la servitude

Une servitude obligatoire, mais indemnisable

Le droit de passage est une servitude pesant sur une propriété (fonds servant) au profit d'une autre propriété enclavée (fonds dominant).

Tout propriétaire d'un terrain enclavé, c'est-à-dire sans accès à la voie publique, peut invoquer le droit au désenclavement en réclamant la possibilité de passer sur votre terrain pour rejoindre sa propriété.

Il n'est pas possible pour le propriétaire du fonds servant de s'opposer au droit de passage. Cependant, il a la possibilité de percevoir une indemnité en échange de la servitude, dont le montant est proportionnel aux dommages subis.

Demande de droit de passage à un voisin

Cette indemnité peut être fixée par un accord amiable entre les 2 propriétaires, sous forme d'une convention écrite. Elle peut être versée en une seule fois ou sous la forme d'une redevance périodique. En cas de désaccord, c'est le juge qui en fixe le montant.

Demande de droit de passage auprès du tribunal

Le droit de passage s'applique aux :

  • personnes ;
  • animaux ;
  • véhicules ;
  • réseaux d'eau, d'électricité, téléphone, gaz (servitude souterraine ou aérienne).

Quel tracé pour le droit de passage ?

Le droit de passage doit être pris du côté où le trajet est le plus court du fonds enclavé vers la voie publique. Un tracé plus long est possible lorsqu'il s'avère qu'il est moins dommageable pour le propriétaire du fonds servant.

Attention : Le droit de passage que détient votre voisin sur votre terrain ne lui permet en aucun cas d'en revendiquer la propriété.

Droit de passage : conditions d'utilisation et d'entretien

Conditions d'utilisation du droit de passage

Pour le propriétaire du fonds servant Pour le propriétaire du fonds dominant
  • Il ne doit rien faire qui puisse en diminuer l'usage ou le rendre plus incommode.
  • S'il peut clôturer sa parcelle, il doit toujours laisser un passage libre.
  • La largeur du passage doit correspondre aux besoins des personnes qui l'utilisent, c'est-à-dire être suffisamment large pour laisser passer une personne ou un véhicule si besoin est.
  • Il ne peut aller et venir librement sur le fonds servant.
  • Il ne peut utiliser cet espace comme s'il était sa propriété.
  • Si le terrain dispose par la suite d'un accès à la voie publique, le propriétaire ne peut plus exiger l'utilisation du droit de passage ; de même s'il crée lui-même l'enclavement de son terrain.

L'entretien du passage appartient à celui qui profite de la servitude. Toutefois, si le propriétaire du fonds servant utilise également ce passage, l'entretien doit en principe être supporté par les 2 propriétaires.

Consulter un avocat dans votre région

Droit de passage : durée de la servitude

Un droit de passage est fixé pour 30 ans d'usage continu. Passé 30 ans, la servitude peut être remise en cause par le propriétaire du fonds servant si le passage n'est plus utilisé par le propriétaire du fonds dominant. Il doit alors apporter la preuve du non-usage du droit de passage.

Bon à savoir : le propriétaire du fonds servant peut demander l'extinction de la servitude de passage lorsque le terrain n'est plus enclavé.

Droit de passage pour la chasse et la pêche

Le droit de passage pour la chasse

En principe, il n'est pas possible de chasser sur une propriété privée, sans autorisation du propriétaire.

Mais, si votre terrain est situé sur le territoire d'une association communale de chasse agréée (ACCA), vous devez laisser le passage aux chasseurs. Vous pouvez vous renseigner en mairie pour savoir si votre terrain est concerné par une ACCA.

Cependant, pour des raisons de sécurité, le passage des chasseurs est encadré par des règles :

  • Les chasseurs n'ont pas le droit de pénétrer dans un rayon de 150 m autour de votre habitation.
  • Les chasseurs n'ont pas le droit de tirer sur un animal qui a trouvé refuge sur votre propriété.
  • Les chasseurs ne peuvent forcer le passage d'un terrain clôturé.

Demande de respect du droit de passage

Comment faire cesser le droit de passage pour la chasse ?

2 solutions sont possibles :

  • Votre terrain est d'une superficie supérieure à 20 hectares d'un seul tenant : vous pouvez demander que votre propriété ne fasse plus partie du territoire de chasse de l'ACCA.
  • Vous êtes contre la chasse :
    • Vous pouvez demander que votre propriété ne fasse plus partie du territoire de chasse de l'ACCA en adressant un courrier recommandé avec accusé de réception au préfet, pour lui indiquer votre « opposition de conscience ».
    • Vous devrez alors signaler l'interdiction de chasser sur votre terrain par des panneaux.

Le droit de passage pour la pêche

2 situations permettent un passage pour pêcher sur votre terrain :

  • Votre propriété dispose d'un étang ou d'un cours d'eau et vous avez accordé un droit de pêche à une association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques (AAPPMA).
  • Un cours d'eau ou un plan d'eau domanial, c'est-à-dire appartenant au domaine de l'État, est situé sur votre propriété. Vous êtes alors tenu de laisser un espace aux pêcheurs.

Trouver un avocat : demande de devis gratuite

La servitude du tour d'échelle : un droit de passage occasionnel

La servitude du tour d'échelle, c'est quoi ?

La servitude du tour d'échelle est un droit de passage temporaire sur la propriété voisine. Elle peut toutefois s'exercer uniquement dans les conditions suivantes :

  • lorsque des travaux d'entretien, de réfection ou de réparation sont indispensables ;
  • le passage sur le terrain voisin est obligé pour réaliser ces travaux ;
  • le passage doit être limité dans le temps et dans l'espace.

La servitude du tour d'échelle : comment l'exercer ?

La servitude du tour d'échelle peut permettre :

  • le passage d'ouvriers ;
  • la pose d'une échelle ou d'un échafaudage ;
  • le dépôt d'outils et de matériels nécessaires aux travaux, à condition que cela soit impossible sur votre terrain.

Informez votre voisin par courrier que vous avez besoin de passer sur sa propriété pour réaliser des travaux et demandez-lui un rendez-vous. Proposez-lui de faire un état des lieux avant les travaux, afin de garantir ses droits en cas de dommage. En effet, si des dégradations sont commises, vous devrez lui verser une indemnité.

La servitude de tour d'échelle étant limitée dans le temps, vous devez convenir par écrit des dates et horaires précis. Votre voisin peut imposer des dates et horaires à sa convenance.

Demande de droit de passage temporaire pour travaux

La servitude de tour d'échelle est limitée dans l'espace, c'est-à-dire pas plus de 3,50 m à partir du mur en travaux.

Bon à savoir : vous ne pouvez pas invoquer la servitude de tour d'échelle, juste pour des raisons de facilité d'exécution des travaux.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
gilles courtieu

retraité gendarmerie

Expert

aurore l

agent d'etat civil | mairie

Expert

brandy l

office manager

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez conseil à un avocat spécialisé !

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.