Vos questions sont entre de bonnes mains

/ / /

Nuisances visuelles de voisinage

Nuisances visuelles de voisinage

Question posée par catoune24 13/02/2013

Bonjour !

Je suis élue conseillère municipale d'une petite commune. Nous avons reçu le courrier d'un couple qui dénonce la nuisance visuelle du voisin, à savoir entassement de cageots, des tracteurs, des roues de camion, des détritus, etc.... Tout est entreposé chez eux, pas sur la route ou autre. Quels moyens utiliser pour que l'environnement soit un peu plus propre et ressemble un peu moins à une déchèterie ?

Autre situation. Un monsieur qui n'a pas ni eau ni électricité, pas de WC et qui fait ses besoins dans sa cour centre bourg, sans compter que fin pêcheur il fait sécher ses poissons, et fait du compost pour ses appâts. La voisine n'en peut plus !! Il y a 3 ans, avec 3 élus, nous avons remonté les manches et tout mis à la benne et nettoyé au grésil. Nous n'avons pas trouvé d'autre solution car ce monsieur ne veut rien faire. La préfecture nous demandant d'agir au plus vite !!

Merci de vos réponses,

Suivre la discussion Partager Signaler
Envoyer par email
Répondre

Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.
Rejoindre notre réseau d'experts

1 réponse d'expert

Réponse de costes

Le 13/02/2013

2 sites qui font de très bons résumés :

Réponse de catoune24

Le 13/02/2013

Merci pour vos infos.

Dernière question :
Peut-on exiger en tant que mairie qu'un administré nettoie son terrain envahi de tracteur, cageots, ferrailles, etc.... ? Peut-on, car on chez soi, faire ce qu'on veut ? La mairie a-t-elle un pouvoir sur le privé ?
Merci

dan rou

ex omp - ex délégué du médiateur

Expert

Le 15/02/2013

Les voisins concernés peuvent saisir le CONCILIATEUR DE JUSTICE de leur domicile qui dépend du Président du TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE où ils peuvent se renseigner
Cordialement ID-Rz

Réponse de catoune24

Le 15/02/2013

Ma collègue élue et adjointe au social me dit que tout ce qui est sur le privé est intouchable. Ca veut dire alors qu'on peut mettre ce qu'on veut et transformer son champ en déchèterie ? Dans ce cas précis, les gens sont dans un minuscule village avec une église classée. Le taudis autour de la ferme fait un peu "tâche"..... Je dois m'appuyer sur du solide car les gens concernés sont au-dessus des lois, et fonf ce qu'ils veulent. Mais peut-être ai-je la réponse en amont. Je n'ai pas lu à fond vos réponses, juste survolé... Merci à tous en tous cas !



Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
romain crocco

expert en protection sociale | hermès expertise

Expert

brandy l

office manager

Expert

léa r.

juriste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin

Hauteur d'un arbre

Pin sylvestre, chêne, if, saule pleureur, conifères de haie, … les grands arbres ont un cachet incomparable au jardin, mais ils peuvent devenir un objet de litige avec le voisinage si leur taille dépasse les hauteurs imposées par la réglementation.Pour la [...]

Locataire en copropriété

La vie en copropriété réunit plusieurs types d'intervenants : les occupants d'un côté, qu'ils soient propriétaires ou locataires, le conseil syndical (composé de copropriétaires) et le syndic (bénévole ou professionnel), chargés d'assurer la bonne gestion [...]

Destination des garages en copropriété

La vie en copropriété est soumise à des règles particulières, afin de ménager les intérêts particuliers et l'intérêt général. De ce fait, l'occupant d'un garage en copropriété, bien qu'il en ait l'usage exclusif, ne peut en disposer comme bon lui semble.  [...]



Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez conseil à un avocat spécialisé !

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.